10/07/2017

FRANZ ACKERMANN

ACK2.jpg

 

 

 

 

Carte mentale : 4 Ponts Quatre (1994)
Aquarelle, encre, graphite et collage de pansements sur papier (12,7 x 18,4)

 

Quasi grandeur nature.

 

 

 

 

 

Publié dans Ackermann | Tags : art, ackermann, 1994 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

16/11/2016

GERHARD RICHTER

art,1994,richter

 
 

 

 

 

Lesende (1994)
Huile sur toile (72 x 102)

 

 

 

 

 

Publié dans Richter | Tags : art, 1994, richter | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

19/05/2014

PIERRE ALECHINSKY

PIE1.jpg

 

 

 

 

Bleu de chauffe (1994-1995)
Acrylique et encre sur papier marouflé sur toile (100 x 153)

 

 

 

 

 

Publié dans Alechinsky | Tags : art, alechinsky, 1994, 1995 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

10/05/2014

MARTIN KIPPENBERGER

art,kippenberger,1994

 

 

 

 

La progression de la médiocrité (1994)
Huile sur toile (240 x 200)

 

 

 

 

 

08/12/2012

LUCIAN FREUD

art,freud,1994

 

 

 

Fille nue perchée sur une chaise (1994)
Huile sur toile (120 x 70)





 

Publié dans Freud | Tags : art, freud, 1994 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

13/08/2005

JEPHAN DE VILLIERS


  
"L'île de bois-corps" (1994)
 
(cliquer sur l'image)
 
 
 
 

Un peu de poésie et de mystère. J'adore Jephan de Villiers ...
 


Publié dans De Villiers | Tags : art, 1994, de villiers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

22/07/2005

JEPHAN DE VILLIERS

Jephan de Villiers (1940) est un artiste hors du commun. Sculpteur à sa manière, il utilise le bois, les feuilles, les graines, la terre, la boue qu'il trouve en forêt au gré de ses périgrinations.
 
"L'Ange et l'Ours" (1994)
 
 
Artiste dans l'âme, Jephan de Villiers avait appris, seul, la sculpture, en observant la nature dès sa plus tendre enfance. Les oeuvres de Giacometti, Brancusi et de Zadkine l'ont inspiré.
C'est cela une vocation. Elle pousse lentement en sous-sol, puis un jour saute aux yeaux et boulverse une existance par son évidence même.

 

Son oeuvre, parfois monumentale, horizontale ou verticale, est poétique, envoûtante, empreinte de mystère. Elle fait resurgir chez moi le souvenir des contes de mon enfance où fées, lutins et farfadets nous poursuivaient dans les bois d'Ardenne où mon père m'emmenait au soleil couchant, entendre la forêt s'endormir.

Je vous invite à vous plonger dans cet univers en consultant le site de Jephan de Villiers (voir liens).

Une de ses oeuvres figure au Musée d'Art Moderne de Bruxelles. C'est là qu'il y a plus de dix ans, j'ai découvert cet artiste.



Publié dans De Villiers | Tags : de villiers, art, 1994 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |