21/06/2006

PAUL CÉZANNE

 




Louis-Auguste Cézanne (1866)
Huile sur toile (199 x 119)


 

Pour clôturer cette sélection, une oeuvre de jeunesse : le portrait quasi grandeur nature du père que Paul Cézanne a peint alors qu'il avait 27 ans. Il y explore son rapport affectif avec celui-ci qui voulait en faire un banquier. Peinture énergique et rigide, voire austère. Pour l'anecdote, le journal "L'Evénement" est un clin d'oeil à Emile Zola, l'ami d'enfance qui le soutint dans sa volonté de poursuivre des études artistiques.

Observez la perspective penchée vers l'avant ainsi que la position inconfortable et figée de l'homme sur le bord du fauteuil. Certains y voient un symbole d'immobilisme et de non-accomplissement. A vous de juger.





Publié dans Cézanne | Tags : art, 1866, cézanne | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |