07/08/2005

BACON SELON DELEUZE


 
 
 
 
 
 
 

 
 

 

 

Copyright Francis Bacon, Study for Head of George Dyer, 1969.

" Pitié pour la viande! Il n'y a pas de doute, la viande est l'objet le plus haut de la pitié de Bacon, son seul objet de pitié, sa pitié d'Anglo-Irlandais. Et sur ce point, c'est comme pour Soutine, avec son immense pitié de Juif. La viande n'est pas une chair morte, elle a gardé toutes les souffrances et pris sur soi toutes les couleurs de la chair vive. Tant de douleur convulsive et de vulnérabilité, mais aussi d'invention charmante, de couleur et d'acrobatie. Bacon ne dit pas "pitié pour les bêtes " mais plutôt tout homme qui souffre est de la viande. La viande est la zone commune de l'homme et de la bête, leur zone d'indiscernabilité, elle est ce " fait ", cet état même où le peintre s'identifie aux objets de son horreur ou de sa compassion. Le peintre est boucher certes, mais il est dans cette boucherie comme dans une église, avec la viande pour Crucifié (" peinture " de 1946). C'est seulement dans les boucheries que Bacon est un peintre religieux. "

Gilles Deleuze (1989)


Publié dans Bacon | Tags : art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

05/08/2005

BACON


 
 
Vous reprendrez bien encore un peu de Bacon ?
 
 
 
 
 
 
 

Publié dans Bacon | Tags : art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

04/08/2005

BACON

 
 
 
 

 
 
Et un dernier pour aujourd'hui (ouf, diront certains) ...
 
 
 
 
 
 

Publié dans Bacon | Tags : art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

BACON


 
 
Un autre auto-portrait de la même époque.


 
 
 
 
 
 

Publié dans Bacon | Tags : art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

BACON


 
Francis BACON (1909-1992), peintre anglais né en Irlande (Dublin). Une fois de plus, un être extrèmement tourmenté mais dont la peinture transpire d'émotion.
  

"Etude d'auto-portrait" dans les années 70.

 


 
Spécialiste du portrait, il s'est auto-peint à de multiples reprises. Ses portraits se singularisent par la transformation des visages, comme dans un miroir déformant. 
 
Pour les amateurs, un de ses tableaux est exposé au Musée d'Art Moderne de Bruxelles ("Le Pape aux hiboux"). A noter que ses oeuvres sont exposées dans les plus grands musées du monde. Une très belle collection se trouve à la Tate Gallery ...


Publié dans Bacon | Tags : art, bacon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |